6 tendances email marketing en 2017

Tendances_email_2017
EMAIL5 janvier 2017 / Xavier Foucaud / Pas de commentaires

En ces premiers jours de 2017, voici venu le moment idéal pour se projeter dans cette nouvelle année. Après avoir livré nos 5 tendances data marketing en 2017, nous nous intéressons cette fois à l’email marketing.

De la personnalisation à l’automatisation en passant par le responsive design et l’interactivité, découvrez ci-dessous 6 tendances qui vont marquer l’emailing en 2017.

1. La personnalisation

Outil puissant, notamment grâce au nombre de données aujourd’hui accessibles sur les clients, la personnalisation doit plus que jamais apporter de la valeur ajoutée à ces derniers. Les destinataires qui recevront des emails personnalisés et surtout pertinents pour eux seront plus à même d’engager des actions avec l’expéditeur.

En 2017, les algorithmes doivent permettre d’aller plus loin dans la personnalisation des emails marketing, avec des outils comme la géolocalisation pour affiner encore plus le ciblage (intégrer la localisation du point de vente le plus proche du lieu d’habitation du destinataire), ou encore des données démographiques, comportementales… Ces derniers aideront ainsi les entreprises à définir un buyer persona, le destinataire clé de leurs emails personnalisés… et automatisés.

2. Le marketing automation

Beaucoup de marques ont déjà intégré des éléments de marketing automation dans leurs programmes email, et vont renforcer cette stratégie en 2017. Toutefois, le marketing automation nécessitant par définition que le client réalise en premier une action (achat, abandon de panier…) pour déclencher l’envoi automatique d’un email, les marques ne doivent pas abandonner pour autant l’envoi « classique » d’emails marketing.

En 2017 (comme en 2016), le marketing automation doit être utilisé à bon escient, dans les situations où il est synonyme de conversion, comme par exemple le cas où un internaute ajoute un produit dans sa liste de souhaits (un email peut dès lors être envoyé à l’internaute pour rappel du produit enregistré). Dans ce type de scénario qui correspond à un comportement récurrent de votre base clients, l’automatisation des emails marketing peut s’avérer un outil puissant.

3. L’optimisation pour mobile

L’étude Email Marketing Attitude 2016 réalisée par NP6 pour le Sncd révèle qu’1 internaute sur 2 préfère consulter ses emails sur un support mobile (smartphone, tablette ou montre connectée). En 2017, il devient plus qu’essentiel pour les professionnels de l’email de penser « mobile first ».

Et qui dit optimisation mobile dit responsive design. Cela passe par le template (le modèle de la colonne unique reste la base) mais aussi le contenu, à intégrer en pensant aux utilisateurs mobile : l’objet, le corps de l’email… tout doit être court et direct. Les boutons call to action, quant à eux, doivent être assez gros et faciles à cliquer sur un support mobile.

4. La délivrabilité

Les principaux ISP (fournisseurs d’accès à Internet) ont connu un succès énorme ces dernières années avec le filtrage anti-spam, venant à bout des emails envoyés illégalement. Même si les utilisateurs continuent d’apercevoir quelques spams, ils ne voient pas l’énorme part d’entre eux qui ne parvient jamais à leur boîte de réception ou même à leur courrier indésirable.

Depuis quelques années, deux données, toujours contenues dans un email, permettent d’identifier l’expéditeur : l’adresse IP et le domaine. Pour s’assurer que ces deux éléments ne soient pas « spoofés », autrement dit imités ou usurpés, des normes telles que SPF ou DKIM permettent de s’assurer de leur authenticité.

En 2017, le protocole DMARC, qui permet aux expéditeurs de mieux protéger les utilisateurs, sera plus que jamais un « must have » pour les professionnels de l’email marketing, à l’heure où il devient toujours de plus en plus difficile d’atteindre la boîte de réception des destinataires.

5. L’interactivité

L’interactivité dans l’email a déjà fait son apparition mais elle est plus que jamais le futur de l’email marketing. Inclure des éléments interactifs dans un emailing se révèle une stratégie gagnant-gagnant : le destinataire est plus incité à l’engagement dans un format court et « user friendly », tandis que l’email  propose davantage de contenu.

Pas besoin d’exploser son budget marketing pour inclure un long métrage dans chaque email. Une vidéo réalisée sur votre iPhone ou un GIF peut faire l’affaire. Les GIFs ont l’avantage d’être supportés par beaucoup de clients email, tandis que la vidéo, peu appréciée des fournisseurs d’emails en 2016, va faire son grand retour en 2017 grâce à iOS 10 d’Apple, qui supporte ce format dans l’email. N’oubliez pas toutefois de tester ces formats afin de mesurer l’engagement avant de vous lancer dans le grand bain de l’interactivité.

6. Le dialogue

Selon l’étude Email Marketing Attitude 2016 réalisée par NP6 pour le Sncd, 19% des internautes ont aujourd’hui le réflexe d’interagir avec une marque par le bouton « Répondre » de leur messagerie email. Cette fonctionnalité peut donc s’avérer un outil intéressant pour permettre aux entreprises de créer une véritable relation avec leurs clients et amener ceux-ci à s’engager.

En 2017, le dialogue sera un vrai potentiel pour les marques. La conversation avec la marque que permet l’email reste à exploiter car 69% des internautes utilisent cette cette fonction pour obtenir des informations sur l’offre (source : étude EMA 2016), ce qui démontre aussi l’intérêt commercial du bouton « Répondre » de l’email.

Sources :

  • NP6
Vous souhaitez mettre en place ces bonnes pratiques dans vos emailings ?

Nous vous accompagnons dans la mise en place de vos campagnes email marketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>